Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

championnat du monde de natation à Melbourne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bartatac

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Du 17 mars au 1er avril, date idéale pour les poissons, Melbourne est la capitale de la natation mondiale. La France, qui a décroché cinq médailles lors de la dernière édition à Montréal (dont trois en or) compte sur sa reine des bassins, Laure Manaudou pour mener la délégation tricolore vers les sommets

Voir le profil de l'utilisateur

Bartatac

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Vingt-trois nageurs (contre dix neuf en 2005), parmi lesquels Laure Manaudou, vont défendre les chances tricolores dans les courses. S'ajoutent une équipe de natation synchronisée (onze nageuses), très attendue avec le retour de Virginie Dedieu, trois nageurs en eau libre et deux plongeuses.

Voir le profil de l'utilisateur

Bartatac

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Avec un total de 99,550 points, Virginie Dedieu est devenue championne du monde de natation synchronisée solo, jeudi à Melbourne. La Française a devancé la Russe Natalia Ischenko (98,500) et l'Espagnole Gemma Mengual (98), et devient la seule athlète de sa discipline à remporter trois titres mondiaux consécutifs.
C'est très émue que Virginie Dedieu a regardé, seule, près du bassin, les notes de Natalia Ischenko, dernière concurrente à se présenter dans le piscine. C'est en larmes que la Française a réalisé qu'elle se trouvait sur le toit du monde pour la troisième fois de sa carrière... interrompue puis reprise. Et c'est toujours en larmes qu'elle s'est dirigée vers le camp tricolore afin de partager ce nouveau titre mondial à la saveur si particulière.

Dedieu, label histoire
Car le défi de la Française était difficile, très difficile... Après deux médailles d'or mondiales en solo, l'une obtenue à Barcelone (2003), puis l'autre à Montréal (2005), l'Aixoise avait annoncé sa retraite sportive dans la foulée. Pour seize mois seulement... avant que le naturel ne revienne au galop et que la "synchro" ne (re)prenne le pas sur le reste. Son diplôme d'architecte d'intérieur et de design en poche, Dedieu se lance le pari fou de disputer les Mondiaux de Melbourne, et les remporter : «Pourquoi pas encore une fois ?», s'était-elle dit.

Sortie de sa retraite en novembre dernier, la septuple championne de France solo (1997, 1999, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005) a quitté Aix pour réintégrer l'INSEP et ses heures d'entraînement. Avec les appuis de Charlotte Massadier, son entraîneur, et de Pascale Mayet, sa chorégraphe, la triple médailléee d'or européeenne solo (2002, 2003, 2004) a toujours cru pouvoir relever le défi. Passée de l'interprétation de la chanson "It'so quiet" de Björk en 2005, à celle de Maria Callas à Melbourne, la Française (28 ans) a montré qu'elle possédait un vrai talent d'interprète, et n'a rien perdu de la grâce qui la caractérise... et ce, en seulement quelques mois d'entraînement...

Dedieu comme une diva
«Le temps de préparation de la chorégraphie a été très court», avait expliqué Pascale Meyet. «Seuls des athlètes exceptionnels peuvent interpréter ce genre de personnage. Il aura fallu à cette perfectionniste et grande compétitrice beaucoup de personnalité et de motivation, car il faut être extrêmement performant sur l'expression et l'émotion pour interpréter la Callas», avait ajouté Meyet, toujours avant le départ à Melbourne, concluant par un «Virginie sera la Callas à Melbourne.»

Comme la nageuse, La "Diva" avait momentanément arrêté de chanter (1965), avant de revenir sur le devant de la scène... Comme "La Diva", la nageuse n'a rien perdu de sa superbe, et marque son retour de la plus belle des manières. P.B.

Classement de la finale du solo libre :
1. Virginie Dedieu (FRA) 99,500 pts
2. Natalia Ischenko (RUS) 98,500
3. Gemma Mengual Civil (ESP) 98,000
4. Saho Harada (JAP) 96,667
5. Christina Jone (USA) 95,666
6. Marie Boudreau-Gagnon (CAN) 95,166
7. Huang Xuechen (CHN) 93,666
8. Beatrice Adelizzi (ITA) 93,167
9. Evanthia Makrygianni (GRE) 91,333
10. Magdalena Brunner (SUI) 90,000
11. Anastasja Gloushkov (ISR) 89,167
12. Ganna Khmelnytska (UKR) 89,166

Voir le profil de l'utilisateur

Bartatac

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
voici donc notre 1ere medaille d'or de ces championnat bravo à elle et bonne retraite.

Voir le profil de l'utilisateur

bourgogneforum

avatar
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
DÉJÀ AU RENDEZ-VOUS
Forfait sur 200m 4 nages, Laure Manaudou a très bien entamé sa compétition en signant le meilleur temps des séries sur 400m (4'05"29) dans le bassin de Melbourne ce dimanche matin. La championne olympique, d'Europe et du monde s'est surtout offert le troisième chrono de sa carrière sur sa distance fétiche. De bon augure pour la suite de la compétition.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bourgogneforum.com

Bartatac

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Laure Manaudou conserve son titre mondial sur 400 m nage libre en s'imposant en 4'02"61, à 48 centièmes seulement de son record du monde. La Française devance la Polonaise Otylia Jedrzejczak et la Japonaise Ai Shibata. Le relais 4x100 m nage libre, composé de Fabien Gillot, Frédérick Bousquet, Julien Sicot et Alain Bernard, prend la médaille de bronze.

Voir le profil de l'utilisateur

Bartatac

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Qualifiée pour les finales du 100 m dos avec un record de France en 1'00''55 et du 1500 m et inscrite sur le 200 m nage libre, Laure Manaudou se prépare des lendemains animés. Dans son sillage, la soirée française a vu le deuxième record de France de la journée pour Anne-Sophie Le Paranthoen sur le 100 m brasse et la sixième place d'Alena Popchanka sur le 100 m papillon.

Voir le profil de l'utilisateur

Bartatac

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Meilleur temps des séries du 200 m avec un deuxième record de France décroché (en 1'57"66), Laure Manaudou s'est qualifiée mardi pour les demies. Elle disputera aussi deux finales aujourd'hui, avec dans l'ordre le 100 m dos et le 1500 m. Hugues Duboscq a lui aussi rejoint les demi-finales du 50 m brasse et Sébastien Rouault, la finale du 800 m.

Voir le profil de l'utilisateur

Bartatac

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
DE L'ARGENT SUR LE DOS
Manaudou a décroché l'argent en 100 m dos derrière Natalie Coughlin (59"44, record du monde). En 59"87, la Française a elle établi un nouveau record d'Europe. Huitième du 1500 m, elle s'est ensuite qualifiée en finale du 200 m où elle a battu son quatrième record national depuis le début des Mondiaux. Pellegrini en détient la nouvelle marque mondiale (1'53"47).



PHELPS ROI DU MONDE
Il n'y a pas vraiment eu de duel entre Phelps et Van Den Hoogenband tant l'Américain a dominé le 200m, et établi un nouveau record du monde (1'43''86).

Voir le profil de l'utilisateur

Bartatac

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
LES JOURS SE SUIVENT...


...et se ressemblent pour Laure Manaudou. La Française s'est offert le record de France sur 50m dos en séries. Elle n'est pas sûre en revanche d'en disputer la demie en raison d'une finale du 200m NL programmée 12 minutes plus tard. Belle perf' aussi pour Alain Bernard, 4e temps des séries du 100m. Ca passe pour Aurore Mongel sur 100 papillon. Bousquet (100m), Bey (200m papillon), et Baron (50m dos) sont éliminés

Voir le profil de l'utilisateur

Bartatac

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Laure Manaudou a remporté la finale du 200 m et établi un nouveau record du monde de la distance en 1'55"52, soit près d'une seconde de mieux que le précédent chrono (1'56"47). La Française, qui empoche sa deuxième médaille d'or des Mondiaux après le 400 m et la troisième au total, a devancé l'Allemande Annika Lurz (1'55"68 ) et l'Italienne Federica Pellegrini (1'56"97). Elle devient la troisième nageuse de l'histoire à réaliser le doublé 200 m - 400 m aux Mondiaux

Voir le profil de l'utilisateur

Bartatac

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Titrée sur 400 et 200m, Laure Manaudou manque un troisième titre sur 800m et doit se contenter de l'argent malgré un nouveau record d'Europe (8'18"80). Esther Baron échoue au pied du podium sur 200m dos avec néanmoins un nouveau record de France (2'09"59). Fin de parcours en demi-finales pour Anne-Sophie Le Paranthoen, 14e temps sur 50m brasse, et Céline Couderc, 15e chrono sur 50m NL. Ca passe pour Malia Metella (50m NL).

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum