Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'Etat pourrait céder jusqu'à 3,7% d'EDF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bartatac

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Jeudi soir, lors de son allocution télévisé, Nicolas Sarkozy avait annoncé que l'Etat allait vendre 3% d'EDF pour financer "un plan d'investissement" dans les universités. Il n'avait pas précisé de calendrier. Lundi matin, la ministre de l'Economie Christine Lagarde "annonce que l'Etat, actionnaire majoritaire d'EDF, engage aujourd'hui (lundi) la cession d'environ 2,5% du capital de la société". [/justify]
Cette cession "prendra la forme d'un placement accéléré auprès d'investisseurs institutionnels", détaille le ministère. Elle portera "sur 45 millions d'actions EDF détenues directement par l'Etat (soit environ 2,5% du capital d'EDF), ce nombre pouvant être, selon la demande exprimée, porté à un maximum de près de 67,3 millions d'actions (soit environ 3,7% du capital d'EDF)".

83,6% du capital

[justify]L'Etat possède à ce jour 87,3% du groupe. Bercy souligne qu'au terme de cette vente, "l'Etat continuera de détenir directement plus de 83,6% du capital de la société", conformément à la loi qui fixe à 70% sa participation minimale. Une offre réservée aux salariés et anciens salariés d'EDF leur sera ultérieurement proposée. Le titre EDF, introduit en Bourse fin 2005 à 32 euros, avait clôturé vendredi sur le marché parisien en baisse de 3,03% à 83,10 euros.

La dernière cession de titres par l'Etat remonte au 25 juin, quand il avait cédé 5% du capital de France Télécom. Le gouvernement avait indiqué que les 2,65 milliards d'euros ainsi récoltés serviraient "intégralement" au désendettement de l'Etat.

Voir le profil de l'utilisateur

Savoyard

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
L'état français se permet, une fois de plus, de vendre les "bijoux de famille" de la nation France. Sans commentaire rougecolere


_________________
Kick only
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


Invité
le mécanisme de ce mensonge est tellement rodé qu'il ne m'interesse plus .. les arguments préparés par l'état pour justifier chaque tranche de vente sont déjà prêts, soigneusemernt rangés dans des cartons par des énarques serviles, étiquetés "2008 ; 2009 ; 2010; etc ... 

karoll

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Vous me permettez un petit commentaire ou je dois rentrer directement chez moi...? Wink

Je crois qu'EDF auj hui doit se privatiser completement, et il devient normal que l'Etat se sépare de ses parts...d'autant plus que la plupart des agents auj hui ne sont pas ok avec la reforme des retraites.
J'avoue que je ne connais pas les raisons de la privatisation, mais j'ai l'impression qu'elle est tres mal vecue.

Tout cela ma parait encore tres vague mais je pense qu'on ne peut pas etre une entreprise privé et obtenir les avantages de l'Etat. C'est là aussi un dilemne...

N'y voyez aucune critique mais seulement une observation générale.

Je pense meme qu'a terme auj hui les personnes qui peuvent apporter le plus à l'economie francaise sont les entreprises... donc on compte sur EDF comme sur les autres entreprises pour relancer la vie et le pouvoir d'achat. Personellement ej suis fonctionnaire et je sais que c'est pas par moi que la consommation va etre relancée...
Surement pas avec les salaires de chez EDF non plus, je suis ok avec vous vous n'etes pas assez payés d'apres ce que je constate mais là ca vient du fait que l'entreprise etait nationale avant...il faut qu'un cycle se cré pour faire d'EDF (mais d'autres sociétés analogues aussi) une netreprise dependante qui pourra pratqiuée des tarifs plus libres...ms là aussi ca va poser probleme car aug menter les tarifs de l'energie va poser probleme...

Je sais pas comment tout cela peut etre reglé, surtout que je ne connais pas un instant la politique de votre boite (ni de celle des autres société analogues) mais on est devant un probleme : des sociétés nouvelles, anciennes entreprises de l'Etat, qui portent le poids de la tradition mais qui ne peuvent s'e sortir qu'en se delestant du poids de l'etat ds leur capital...tout en sachnat que l'Etat doit garantir j'imagine, le manque à gagner de la non augmentation importante des prix de l'energie qui permttrai de vous payer mieux....

Je crois que je m'embrouille là.... Razz ...simplement l'Etat a besoin de sous et possede le moyen d'en récuperer en vendant des parts... au fait une question, ces parts vous sont revnedus a bon prix ou sont mises sur le marché boursier classique??

Voir le profil de l'utilisateur

G2A

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
A mon tour de commenter un peu tes propos Karoll. Je vais essayer de rester calme.

karoll a écrit:Vous me permettez un petit commentaire ou je dois rentrer directement chez moi...? Wink
Bien sûr tout le monde a le droit à la parole

karoll a écrit:Je crois qu'EDF auj hui doit se privatiser completement, et il devient normal que l'Etat se sépare de ses parts...d'autant plus que la plupart des agents auj hui ne sont pas ok avec la reforme des retraites.
C'est clair que si la privatisation est totale, l'état n'aura plus de part. Aucun rapport avec la réforme des retraites et l'accord ou désaccord des agents.

karoll a écrit:J'avoue que je ne connais pas les raisons de la privatisation, mais j'ai l'impression qu'elle est tres mal vecue.
D'après toi, quelles peuvent être les raisons des privatisations ? Mis à part un apport de liquidités à l'état, je ne vois pas.

karoll a écrit:Tout cela ma parait encore tres vague mais je pense qu'on ne peut pas etre une entreprise privé et obtenir les avantages de l'Etat. C'est là aussi un dilemne...
Encore une fois, je vois bien que tout n'est pas clair pour toi. De quels avantages parles-tu dans ce cas ? L'état est simplement l'actionnaire principal et de ce fait puise largement dans les bénéfices de l'entreprise avant ce que l'on appelle l'impôt sur les sociétés. De plus, étant l'actionnaire majoritaire, il obtient la part la plus importante de la rémunération des actionnaires.

karoll a écrit:N'y voyez aucune critique mais seulement une observation générale.

Je pense meme qu'a terme auj hui les personnes qui peuvent apporter le plus à l'economie francaise sont les entreprises... donc on compte sur EDF comme sur les autres entreprises pour relancer la vie et le pouvoir d'achat. Personellement ej suis fonctionnaire et je sais que c'est pas par moi que la consommation va etre relancée...
Surement pas avec les salaires de chez EDF non plus, je suis ok avec vous vous n'etes pas assez payés d'apres ce que je constate mais là ca vient du fait que l'entreprise etait nationale avant...il faut qu'un cycle se cré pour faire d'EDF (mais d'autres sociétés analogues aussi) une netreprise dependante qui pourra pratqiuée des tarifs plus libres...ms là aussi ca va poser probleme car aug menter les tarifs de l'energie va poser probleme...
EDF une entreprise dépendante qui pourra pratiquer des tarifs plus libres ? Tu es certaine de ce que tu vien de dire !!!! Pour les salaires, je n'ose te dire qu'EDF est une société anonyme depuis le 19 novembre 2004 et depuis aucune augmentation des salaires. Le rapport salaire peu élevé/entreprise nationale n'est qu'une douce plaisanterie.

karoll a écrit:Je sais pas comment tout cela peut etre reglé, surtout que je ne connais pas un instant la politique de votre boite (ni de celle des autres société analogues) mais on est devant un probleme : des sociétés nouvelles, anciennes entreprises de l'Etat, qui portent le poids de la tradition mais qui ne peuvent s'e sortir qu'en se delestant du poids de l'etat ds leur capital...tout en sachnat que l'Etat doit garantir j'imagine, le manque à gagner de la non augmentation importante des prix de l'energie qui permttrai de vous payer mieux....
Ah parce que tu penses que les salaires des agents sont liés au prix de l'énergie et à la marge entre le coût de distribution et le prix de vente. Laughing
Douce utopie. Je te dirais simplement que jusqu'en 2000, la vocation de l'entreprise n'était pas de faire des bénéfices. Le statut juridique de l'entreprise était le statut d'EPIC (Etablissement Public à Caractère Industriel et Commercial) depuis 1946 jusqu'en 2004.
En France, un établissement public à caractère industriel et commercial (ou EPIC) est une personne publique ayant pour but la gestion d'une activité de service public. Il s'agit soit de créations pures, soit de nationalisations anciennes (SNCF) effectuées par souci d'efficacité et de contrôle de secteurs sensibles dont le bon fonctionnement est essentiel.
Encore une fois la vocation d'alors de l'entreprise n'était pas la réalisation de bénéfice. Seul l'état puisait dans les résultats de l'entreprise de quoi subvenir à d'autres besoins.

karoll a écrit:Je crois que je m'embrouille là.... Razz ...
Je crois aussi confus1

karoll a écrit:simplement l'Etat a besoin de sous et possede le moyen d'en récuperer en vendant des parts... au fait une question, ces parts vous sont revnedus a bon prix ou sont mises sur le marché boursier classique??
Enfin une vérité. L'état a besoin d'argent immédiat pour financer les besoins pour le plan université.
Au départ de l'ouverture du capital (en novembre 2004), une petite partie des actions avait été proposée aux salariés. Sur cette vente là, tout va aller dans les poches des investisseurs privés qui ne rechercheront que le bénéfice et le rendement maximal de leur part.

J'ai peur d'imaginer comment se passerait un nouveau décembre 1999 et le coup de vent qui allait avec. :pale:

Voir le profil de l'utilisateur

karoll

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Tout d'abord j'ai essayé d'ecrire tout cela pour comprendre et bien sur pas vous embetter...ms comme d'hab pas facile de faire passer ses idées par ecrit...ms ayant plus de voix ce soir je ne pourrai pas en parler à haute voix... hinhin

Encore une fois, je vois bien que tout n'est pas clair pour toi.

Oui justement c'est pourquoi j'essai de comprendre. J'ai besoin de vos lumieres sur vos dires...

Pour l'EPIC oui je savais (j'ai une maitrise de droit public et ds mes études nous avons eu des cours sur les differents mode de gestion du service public...ms ca remonte à bien lgtps...Wink )


EDF une entreprise dépendante qui pourra pratiquer des tarifs plus libres ? Tu es certaine de ce que tu vien de dire
NOn c'est là que je me suis pas faite comprendre... qd je disais que j'arrive pas à etre claire et je m'embrouille.
Je sais que bien sur EDF ne peut pas reguler ses tarifs...deja poru une raison evidente...si elle augmente personne ne pourra payer...ms le gros probleme de chaque entreprise est qu'il y aun qu'un moyen pour augmenter son chiffre d'affaires...l'augmentation de la vente de ses produits et services (or en france on doit etre deja a une vente presque max? enfin je crois?) ou augmentation des prix (pas possible non plus)... et l'un ou l'autre peut etre à l'origine de l'augmentation des salaires... si c'est la politique de l'entreprise...celle ci peut decider d'augmenter le capital ou refaire des investissements (je travaille ds le service economique de la tresorerie générale de bourgogne...des bilans et autres compte de resultats me passent devant les yeux tous les jours).


D'après toi, quelles peuvent être les raisons des privatisations ? Mis à part un apport de liquidités à l'état, je ne vois pas

Oui l'apport de liquidité est primordiale auj hui avec une dette francaise à plus de 1000millairds.... ms peut etre pense t on a tord que le monde des entreprises et celui de l'activité de l'etat doivent etre differencié... une entreprise n'est elle pas mieux dirigée par un dirigeant issu d'une école de commerce que par un enarque? j'en sais carrement rien mais j'ai l'impression que chacun sa partie (meme si bcp d'enarque ne sont pas doués... hinhin )


En résumé en te lisant tout me parait plus clair et j'ai l'impression qu on est ok...simplement on m'a tjs reproché mon manque d'organisation à l'écrit... ce que je sais etre mon point faible... Sad...heureusement ej suis faite pour la com orale... Smile



Dernière édition par le Lun 3 Déc - 23:41, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

karoll

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Euh je me suis cité au lieu d'editer... Smilehinhin

Voir le profil de l'utilisateur

karoll

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
J'ai peur d'imaginer comment se passerait un nouveau décembre 1999 et le coup de vent qui allait avec. :pale:

Ca risque d'arriver avec les dereglements climatiques et je vous lesouhaite carrement pas chez EDF car 'est un boulot tres risqué de tout rebranché, réparé avec ce vent ...

Voir le profil de l'utilisateur

G2A

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Non Karoll, j'ai peur de la réaction des agents en cas de coup de vent très fort. En 1999, toute la famille s'était rassemblée pour se mettre au service des abonnés (et non pas des clients à l'époque). Les retraités de fraîche date étaient même venus donner des coups de main aux actifs dépassés sur le terrain.

Maintenant, je ne vais pas vous donner un cours de gestion mais je vais tâcher d'expliquer la situation actuelle.

Nous sommes bien d'accord pour dire qu'EDF est une société anonyme ?
Près de 15 % du capital a été donné aux investisseurs. Les salariés ont un total de 1,9 % du capital soit en deçà de la représentation possible en Conseil d'administration. Pour info, il faudrait 5% pour que les voies des actionnaires regroupés en association d'actionnaire puissent avoir du oids dans les orientations de l'entreprise.

Le but de toute société anonyme est bien sûr de réaliser le plus de bénéfices pour pouvoir rémunérer les actionnaires par le biais de dividendes. De plus EDF est côté au 1er marché de la bourse et est entré au CAC 40 des plus grandes entreprises. La bonne santé financière est très importante pour l'ensemble de l'économie française. Les valeurs du CAC 40, représentatives des différentes branches d'activités, reflètent en principe la tendance globale de l'économie des grandes entreprises françaises et leur liste est revue régulièrement pour maintenir cette représentativité.

Une entreprise qui fait donc de très bons résultats ou des perspectives d'avenir intéressantes voit donc sa côte monter.

Maintenant, comment une entreprise va t'elle faire des bénéfices maximum. La solution la plus simple est bien entendu d'augmenter les prix de vente des produits afin d'obtenir la plus grande marge. Comme tu l'as dit Karoll, une augmentation significative du prix du KW/H pourrait provoquer l'effet inverse au but recherché, à savoir une fuite chez la concurrence ou une baisse de la consommation.
La solution d'un forte hausse du produit fini est donc à proscrire. L'autre solution imparable est une baisse des coûts de production. Lorsqu'on sait que près de 80% des prix du KW/H sont des frais de main d'oeuvre, on voit très vite l'endroit où doivent porter les efforts de productivité. Il faut donc réduire au maximum la masse salariale ou limiter au plus son coût. Les augmentations de salaire s'en trouvent donc affectées, les emplois ne sont plus pourvus en totalité et nombre de tâches sont confiées à des entreprises prestataires à des tarifs tirés vers le plus bas pour une qualité qui suit malheureusement cette baisse.

Actuellement, il y a de moins en moins d'agents aptes à se mobiliser pour affronter les aléas climatiques. L'ambiance au sein de l'entreprise est conforme à cet état de fait et toutes nouvelles mesures est prise par les agents comme des provocations.

PS : GDF fonctionne exactement de la même façon.

Maintenant, Karoll, tu nous dis travailler dans un trésorerie générale. Il me semble avoir lu un de tes posts où tu parlais d'une "fusion" entre le Trésor Public et le services des impôts.
La semaine dernière, j'ai discuté sur le lieu de mon travail avec un controleur du Trésor Public, cadre de son état, qui venait consulter légalement les données clients d'EDF. Cette personne vient régulièrement depuis de nombreuses années. Elle m'a dit commencer à vivre chez vous, ce qu'elle a constaté chez nous il y a plus de 7 ans.
Elle est donc bien inquiète car elle a pu constater la situation quasi-finale. A titre de comparaison, c'est le constat que nous établissions nous-mêmes en regardant le démantellement de l'entreprise France Télécom et en le comparant à notre situation d'alors.
Nous reparlerons de tout cela dans quelques années, Karoll mais je ne te souhaites pas d'assister à la "mise à mort" de ton entreprise comme nous nous voyons l'agonie prévisible et prévue de la notre.Sad

Voir le profil de l'utilisateur

karoll

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Tout d'abord merci bcp de tes explications.

Maintenant, Karoll, tu nous dis travailler dans un trésorerie générale. Il me semble avoir lu un de tes posts où tu parlais d'une "fusion" entre le Trésor Public et le services des impôts.
La semaine dernière, j'ai discuté sur le lieu de mon travail avec un controleur du Trésor Public, cadre de son état, qui venait consulter légalement les données clients d'EDF. Cette personne vient régulièrement depuis de nombreuses années. Elle m'a dit commencer à vivre chez vous, ce qu'elle a constaté chez nous il y a plus de 7 ans.
Elle est donc bien inquiète car elle a pu constater la situation quasi-finale. A titre de comparaison, c'est le constat que nous établissions nous-mêmes en regardant le démantellement de l'entreprise France Télécom et en le comparant à notre situation d'alors.
Nous reparlerons de tout cela dans quelques années, Karoll mais je ne te souhaites pas d'assister à la "mise à mort" de ton entreprise comme nous nous voyons l'agonie prévisible et prévue de la notre

Personne ne sait malhreusement ce que cela va devenir...

Pour les cadres (inspecteurs et superieurs, pour information un controleur n'a pas le statut de cadre) je pense que nous serons préservés.
Les autres je crains un peu.
Apres nous avons peut etre la chance de rester ds la fonction publique contrairement à vous. Je ne vois pas comment le service de recouvrement de l'impot pourrait passer au privé...par contre notre role de conseil aux collectivités y tend fortement....des boites privées sont 10 fois meilleurs que nous...

Concernant mon propre service il parait qu'il va passer de la TG à la prefecture... à suivre...


Actuellement, il y a de moins en moins d'agents aptes à se mobiliser pour affronter les aléas climatiques. L'ambiance au sein de l'entreprise est conforme à cet état de fait et toutes nouvelles mesures est prise par les agents comme des provocations
Qlq part je peut comprendre... risquer sa vie doit etre compensé...
En attendant j'espere serieusement que l'economie francaise va se sortir du mauvais pas ds lequel nous nous trouvons...j'avais justement ds l'intention de lire de la doc sur la situation du canada ou de l'allemagne qui s'en sortent auj hui tres bien. Ca va me donner des idées .

Voir le profil de l'utilisateur

G2A

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Non, ce n'est pas une question de risquer sa vie. Il y a beaucoup d'autres métiers tout aussi dangereux que les "lignards" qui interviennent sur les réseaux.
Il s'agit seulement d'une question de reconnaissance, reconnaissance du travail effectué, pécunièrement ou pas, mais surtout de ne pas être considérés comme des pions, des bouche-trous, déplacés d'un poste à l'autre dans le but de favoriser la rémunération du capital au détriment de l'usager.
Désolé mais je n'arrive pas à parler de "clients".

Voir le profil de l'utilisateur

karoll

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
surtout de ne pas être considérés comme des pions, des bouche-trous, déplacés d'un poste à l'autre dans le but de favoriser la rémunération du capital au détriment de l'usager.

Votre direction vous change de poste sans vous demander votre avis??

Pour l'usager je comprend....il est vrai que fournir de l'energie est avant tout un service (meme si vous etes auj hui une SA) qu'une vente de produits a proprement dis... Smile

Et moi en tant qu'"usager" Wink j'ai oublié de vous dire que la semaine derniere les services clientels d'EDF et GDF ont été tres sympa et en qlq minutes hop resiliation de mes contrats!!

Voir le profil de l'utilisateur

G2A

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
karoll a écrit:Votre direction vous change de poste sans vous demander votre avis??

Non, on ne peut pas se plaindre de cela. Mais au vu de la restriction de certains postes, comme lorsque les tâches sont données au privé, il faut bien se reconvertir dans d'autres domaines, avec notre accord quoique un peu forcé Wink

Voir le profil de l'utilisateur

Savoyard

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
karoll a écrit:...Votre direction vous change de poste sans vous demander votre avis??...
Euh, ça c'est général dans le monde du travail et pas propre à Edf Wink


_________________
Kick only
Voir le profil de l'utilisateur

karoll

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
C'est vrai que j'ai une chance enorme, en tant que cadre ds la fonction publique je reste a peu pres libre de mes activités tant que le boulot du service est correstement fait... car meme cadre je fais partie des moins gradé du service!! Smile

Bon courage a vous!!

Voir le profil de l'utilisateur

G2A

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Tiens en parlant d'actionnaires et de dividendes, j'ai reçu ceci :


Fiscalité des dividendes, ou gagner beaucoup plus sans travailler plus !
mardi, 20 novembre 2007 | par Le fiscaliste pinailleur ]

Les mesures les plus attendues par les gros actionnaires sont souvent prises sans que l’« opinion » s’y intéresse vraiment.
Avec la réforme de la fiscalité des dividendes (principalement les revenus versés par les entreprises à leurs actionnaires) qui vient d’être votée par le Parlement, il sera possible à compter de 2008 de soumettre les sommes perçues au prélèvement libératoire quelle que soit la nature des sommes touchées.
Et pour faire bonne figure, il a été décidé de porter le taux du prélèvement de 16 % à 18 %. Mais cette mesure vise en fait à satisfaire nos gros porteurs (qui a dit Arnaud Lagardère ?) car avant la réforme les dividendes perçus au titre des actions détenues dans une entreprise étaient mentionnés sur la déclaration de revenus et imposés à un taux réel de 24 % pour les hauts revenus.


Bien joué Bercy : on augmente le taux annoncé d’imposition (de 16 à 18%) mais on baisse le taux réel pour les hauts revenus (de 24 à 18 %), et le tour est joué ! Cette réforme, passée comme une lettre à la poste, se traduit en fait pour nos amis les plus riches (pour eux leur salaire c’est souvent de l’argent de poche, comparé aux montants perçus lors des distributions) par une baisse de 25 % de la somme versé au Fisc.

Et qu’apprend-on ?

Que ce très très cher Bernard Arnault a touché la coquette somme de 327 millions d’euros de dividendes en 2007 ( oui vous avez bien lu 327 millions, ce n’est pas une erreur ) et qu’il n’y a pas de raisons de croire qu’il touchera moins en 2008, en 2009 et en etc., etc., etc., etc.

Et pour une seule année, une économie potentielle d’impôt par M. Arnault de 19 560 000 euros soit 1000 ans de salaire annuel d’un Français ! Et on nous parle de réduire les déficits !

Merci qui ?

Merci Bercy répondirent les Echos

Voir le profil de l'utilisateur

karoll

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Euh et ce monsieur Lagardere il est celibataire....? Mr. Green

Ca y est j'ai finallement trouvé ma voie...rentiere de dividende... Mr.Red

Voir le profil de l'utilisateur

Savoyard

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Oui mais ce ne sont pas des Vincent Clerc Wink

Arnaud Lagardère

Bernard Arnault


_________________
Kick only
Voir le profil de l'utilisateur

karoll

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Bon ok je ferrai des concessions... trampoline

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum