Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Michel Busard, l'homme qui parlait aux chiens...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Kyonyx

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Pour ceux qui ont eu l'occasion de le connaitre ou d'en entendre parler, comme par exemple ici même lorsque j'avais publier le lien de son site internet, j'ai le regret de publier ci-dessous l'article du BP de ce jour concernant le décès de Michel Busard, qui en plus d'être un grand amoureux des animaux et un grand dresseur, était un collègue de travail au musée depuis plusieurs années.



vendredi 29 août 2008

Nécrologie a dijon
Michel Busard, l'homme qui parlait aux chiens...

Michel Busard, « l'homme qui parlait aux chiens et aux chevaux », s'est éteint lundi matin, à Dijon, à l'âge de 50 ans.

au Maroc, Michel Busard s'était établi à Dijon, où il fut pendant dix
ans le gardien de nuit de l'aire d'accueil des gens du voyage, chemin
du caillou. Une profession qu'il exerçait actuellement au Musée
archéologique de Dijon. Il avait acquis une grande notoriété, grâce à
des dons exceptionnels qu'il avait développés avec des animaux. Au
terme de plusieurs années passées à travailler au lac Kir et dans les
bois, entouré de ses beaucerons, ce dresseur avait inventé le langage «
chien » : une méthode utilisant uniquement aboiements et grognements,
se différenciant totalement du dressage traditionnel.
Le magazine
référence des beaucerons, chiens qu'il formait par ailleurs aux
techniques traditionnelles de sauvetage, aquatique et alpine, lui avait
alors consacré sa une. Plusieurs émissions phares du petit écran
l'avaient invité... Sa prestation avec ses six compagnons fétiches :
Belle, Rubi, Darrack, Champion, Loo et Volga, était impressionnante.
Michel Busard réussissait à faire faire à ses animaux des numéros
époustouflants, sans jamais prononcer une parole en langage humain.
Maîtrise et esthétique
Sa
passion pour le dressage, la recherche de la maîtrise et de
l'esthétique, l'avait aussi amené régulièrement en Camargue, où il
s'était adonné à un travail long et méticuleux avec Ragnar, cheval
portugais de quatre ans. Il s'était employé à prouver que la méthode
découverte avec les chiens pouvait aussi s'appliquer au cheval : sans
badine, ni fouet, ni longe, Ragnar se soumettait à son maître.
En
1998, celui qu'on surnommait « le Chinois » avait acquis une telle
réputation qu'il fut filmé à la ferme-écurie de Champmoron, à Daix,
pour l'émission TV « 30 Millions d'amis » de TF1, dans un numéro
exceptionnel, associant son cheval et ses chiens.
En 1999, il donne
à Avignon, dans le cadre du 14e gala des Crinières d'or de « Cheval
Passion », une série de quatre spectacles, rassemblant des milliers de
personnes.
Ovationné par le public, les plus grands dresseurs
saluent sa leçon de vie ; son travail se voit décerner la Crinière
d'or, palme de prestige et de reconnaissance.
En 2005, Michel Busard
avait conçu un nouveau spectacle avec deux chiens malinois : Spartacus
et Ignar. Malheureusement, une polémique nationale concernant les
chiens méchants avait engendré l'annulation de plusieurs de ses
spectacles, ce qui l'avait profondément peiné.
Beaucoup de personnes
l'avaient aidé et soutenu tout au long de son parcours, qui reste celui
d'un homme ayant choisi de s'exprimer dans la voie difficile du
dressage ; il s'y était attiré le respect des plus grands.
Les obsèques de Michel Busard sont célébrées ce vendredi 29 août, à 10 heures au temple, 14, boulevard De-Brosses, à Dijon.


Pour compléter cet article, je vous propose de voir une vidéo représentative de son talent de dresseur : http://michel.busard.free.fr/video/busard.wmv

Repose en paix Michel...


_________________
Voir le profil de l'utilisateur http://www.stephanerouillard.book.fr

Invité


Invité
En tant qu'heureux possesseur de deux beaucerons, je compatis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum