Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

LE BAN BOURGUIGNON

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1LE BAN BOURGUIGNON Empty LE BAN BOURGUIGNON le Mar 5 Jan - 14:53

yaya

yaya
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
histoire. Tout le monde le chante, mais savez-vous comment est né le ban bourguignon ?

Sur un air de « lalalalalère »


Le ban bourguignon représente une fierté locale. Inventé dans les années 1900, il retrace une histoire plutôt insolite.

OAS_AD('Position1');LE BAN BOURGUIGNON 774d534f466b74444a75494144786376?


«Lala, lala,
lalalalalère... » Cinq notes, deux onomatopées, et neuf claquements de
mains : il n'en faut pas plus pour reconnaître le ban bourguignon. Pour
un mariage, un pot de départ, un pot d'arrivée, ou une fin de soirée
bien arrosée, cet hymne régional revient toujours aux Bourguignons
fiers de leurs racines. Ce "cri" identitaire a même ces aficionados. Sur Facebook,
une page "fan" du ban bourguignon regroupe à ce jour près de 700
inscrits. Mais si tout le monde en connaît l'air, bien peu en
connaissent l'histoire. Nom de code NPSFQQA
Et à ce sujet, plusieurs théories s'affrontent. Mais
une, mise au jour par l'historien local Jean-François Bazin dans son
ouvrage le Tout Dijon, recueille le consensus général.
D'après le dictionnaire local, le ban bourguignon serait né
d'un groupe de gais lurons qui tenait ses assises dans un petit café du
quartier de Montchapet à Dijon. La légende voudrait que le frère du sculpteur dijonnais Paul
Gasq, ainsi que Monsieur Lapostolle, directeur du philharmonique de
Dijon, se soient retrouvés au zinc du « Bas de Montchapet » -
aujourd'hui le Marais, rue Jacques-Cellerier -. avant de donner spontanément naissance à cette phrase musicale lors d'une réunion bien arrosée.
L'air, les notes et les temps de la chanson seront
méticuleusement notés par ses compositeurs et premiers interprètes.
Mais ce ban n'aurait peut-être jamais franchi les limites du bistrot et
du quartier s'il n'avait été repris dans les années trente par une
association insolite, identifiée sous le nom de code NPSFQQA (initiales
de Ne Pas S'en Faire Quoi Qu'il Arrive). Aux fêtes de la Vigne
Ce groupuscule fou exportera le ban aux quatre coins
de la ville, en l'imposant lors de fêtes de bienfaisance et en
l'improvisant dans des radio-crochets. Après avoir disparu pendant la guerre 1939-1945, l'hyme a été
rechanté pendant les fêtes de la Vigne : il n'en faudra pas plus pour
que tous les Dijonnais, les Côte-d'Oriens, puis les Bourguignons
l'adoptent comme hymne identitaire.
Aujourd'hui d'ailleurs, cette histoire est fièrement résumée
et encadrée chez Francis, le propriétaire du bistrot originel de la rue
Cellerier. En vrai témoin de l'histoire, un extrait des Vingt chansons du vin de Bourgogne
d'Henri Berthat affirme que « c'est dans ce café que le ban bourguignon
a été inventé peu après 1900 (..) Après 1945, repris de nouveau, les
fêtes de la Vigne en ont fait le ban bourguignon que les groupes
folkloriques font connaître dans le monde entier. » Chez Francis, tout les clients savent déjà qu'ici, « on boit
dans le berceau de l'air le plus chanté de la région ». L'histoire n'a
plus qu'à circuler. Marie Morlot
m.morlot@lebienpublic.fr Un prix Nobel le chante en Californie

Il
y a des anecdotes qui ne paraîtront jamais dans les livres. Celle de
Roger Guillemin ne se raconte qu'aux initiés. Ce prix Nobel de
médecine, originaire de Dijon, aurait fait un courrier très sérieux à
l'historien Jean-François Bazin, pour lui demander précisément sur
combien de mesures le « lalalalalère » du ban devait être chanté. Son
projet ? Exporter l'hymne régional au pays de l'oncle Sam, dans lequel
le médecin s'est installé. Pendant les soirées californiennes, la
Bourgogne doit être chantée juste. Au « la » près.
©️ Le Bien Public

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Sujets similaires

-

» LE BAN BOURGUIGNON

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum