Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Longvic : mort de Michel Etievant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Longvic : mort de Michel Etievant Empty Longvic : mort de Michel Etievant le Sam 8 Juil - 11:33

Bartatac

Bartatac
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Dans la nuit de jeudi a vendredi est décédé l'ancien maire PS emblematique de Longvic Michel Etievant... Toute mes pensés à sa famille pour cet homme qui a toujours tenter de faire le mieux possible pour sa ville de Longvic

Voir le profil de l'utilisateur

karoll

karoll
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
il etait malade depuis lgtps...
toutes mes pensees a sa famille

Voir le profil de l'utilisateur

Bartatac

Bartatac
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Après le décès de Michel Etievant, dont les obsèques religieuses se dérouleront aujourd'hui, à 10 heures, à l'espace Jean-Bouhey à Longvic, François Rebsamen, maire de Dijon, président du Grand Dijon, et François Patriat, président du conseil régional nous ont priés d'insérer :
François Rebsamen : « Michel Etievant vient de nous quitter et avec lui c'est une page importante de l'agglomération dijonnaise qui se tourne. En tant que président du Grand Dijon, au nom des membres du conseil de communauté de l'agglomération, mais aussi en tant qu'ami, je tiens à saluer la mémoire d'un grand élu. A la fois homme d'engagement, de projets et de terrain, Michel Etievant a profondément marqué le territoire de l'agglomération. Militant syndical et homme de Gauche, fidèle à ses convictions à la fois sociales et sincèrement humanistes, Michel a été l'homme de tous les combats contre l'injustice. Entré au Parti socialiste en 1973, il s'y est fortement impliqué au plan local comme au plan national. Il a ainsi exercé d'importantes responsabilités et a mis ses idées au service de son pays en tant que député de Côte-d'Or, de sa région aussi (.) Mais Michel Etievant a surtout mis ses idées au service de sa ville (.) Direct, accessible, il n'a jamais perdu de vue son objectif : le bien-être de tous les habitants de Longvic sans esprit partisan. C'est ce dynamisme et cette attention constante aux autres qui ont guidé sa vie d'homme publique, une vie consacrée à l'intérêt général ».
François Patriat : « Michel Etievant nous a quittés, il s'en va en nous laissant le souvenir d'un homme engagé, un grand élu et un militant exemplaire en bien des points pour nous tous. Pour tout cela, Michel mérite toute notre reconnaissance, qu'il en soit remercié. Sa disparition nous a tous attristés et affectés. Député-maire de Longvic et ancien conseiller régional, il laisse à tous ceux qui l'ont connu l'image d'un homme qui savait allier détermination, conviction et sens des relations humaines. Je tiens, à cet égard, à saluer l'élu militant qu'il était, engagé très tôt dans le mouvement syndical, et à rendre hommage à l'exemplarité de son engagement politique.
Empreint de courage et de volonté, il mena jusqu'au bout les combats pour une société plus juste et solidaire. En tant que conseiller régional, il avait fait de la formation professionnelle sa priorité d'action au service d'une véritable politique d'égalité des chances. Chaleureux, homme de terrain, proche de ses concitoyens, il reste pour nous tous un exemple à suivre.
Je tiens à exprimer, en mon nom et au nom du conseil régional, mes plus sincères et profondes condoléances à son épouse, ses enfants et à sa famille.

Voir le profil de l'utilisateur

4Longvic : mort de Michel Etievant Empty Re: Longvic : mort de Michel Etievant le Mer 12 Juil - 11:30

Bartatac

Bartatac
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
Michel Etiévant en avait posé la première pierre
Sa dernière œuvre, le groupe scolaire Roland-Carraz

La première pierre du groupe scolaire Roland-Carraz avait été posée le 10 avril dernier par Michel Etievant, vice-président du Grand Dijon et ancien maire de Longvic, décédé ce jeudi 6 juillet.


M ichel Etievant avait ouvert une nouvelle page d'urbanisation en faisant bâtir le quartier des Carmélites, dont la convention publique d'aménagement date de 1997. L'achèvement de ce groupe scolaire en constituera, 10 ans plus tard, le dernier acte fondateur. Ce futur édifice qui coûtera 4,3 millions d'euros entraînera la démolition de l'école élémentaire du Bourg. Cet ensemble architectural n'abritera pas seulement une école, mais aussi un restaurant scolaire et une salle polyvalente.
Treize salles de classes
L'école comportera treize salles de classe : neuf classes d'enseignement général, réparties sur deux niveaux (cinq classes en rez-de-chaussée et quatre à l'étage) ; quatre salles d'activités spécialisées, aux extrémités (une salle informatique, une BCD, une salle de musique isolée du reste du bâtiment et une salle de dessin bénéficiant d'un éclairage zénithal et d'une terrasse).
A ces éléments s'ajouteront, au rez-de-chaussée, trois salles dédiées au RASED, ainsi que la salle des professeurs, le bureau du psychologue et celui de la direction.
Complément de ce bâtiment principal, le restaurant scolaire, conçu sous forme de self-service, d'une capacité d'accueil de 150 couverts par service. Il sera ouvert non seulement aux élèves du groupe scolaire Roland-Carraz, mais aussi à ceux des écoles maternelles Paul-Emile-Victor et Valentin situées à proximité. Cette salle servira également à l'accueil péri-scolaire le matin et le soir.
Une salle polyvalente
Autre partie du groupe scolaire, la salle polyvalente dédiée aux activités physiques et culturelles d'une superficie de 400 m2. Elle sera spécialement équipée pour accueillir les activités de la section escrime de l'ALC. Le vaste préau de 270 m2 et la cour de récréation donneront accès à toutes les fonctions de l'école qui s'ouvrira à l'ouest sur un vaste espace paysager.
Le groupe scolaire sera un modèle du genre, en matière environnementale, puisqu'il sera équipé de deux chauffe-eau solaires. Le bois a été retenu pour la construction de la salle polyvalente (coque, charpente et bardage), labellisée Haute Qualité environementale. Une visite de chantier a eu lieu en début de semaine. L'été voit apparaître les volumes de ce nouveau bâtiment. Chacun peut apprécier à l'ombre de la toiture de la salle polyvalente, la mise en œuvre déjà exécutée. Mur périphérique en béton banché avec isolation extérieure surmontée d'une construction sèche en bois avec façade mélèze.
La construction ne s'arrête pas à cette première salle dédiée à l'activité sportive et culturelle : la restauration (1/2 pension) prend sa vêture de béton avec avancée de toiture en surplomb.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum