Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

mort tragique d'un pompier talantais dans le var

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bartatac

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!
APRÈS LE DÉCÈS TRAGIQUE D'UN TALANTAIS DANS LE VAR
Pompiers : Une délégation côte-d'orienne sur le départ






C'est à Puget-Ville qu'ont péri mardi trois soldats du feu, au retour d'une intervention. Parmi eux, l'adjudant François Gillet, était un ancien pompier volontaire de Talant, bien connu dans le département. Ses anciens collègues, très frappés, sont sur le départ. Ils assisteront à ses obsèques, dans le Var, avec l'état-major du SDIS 21.


Après le décès tragique mardi matin, de l'adjudant François Gillet, ambulancier talantais de 47 ans, pompier volontaire dans le Var depuis près de deux ans, l'émotion est à son comble en Côte-d'Or (voir nos éditions d'hier).
Avant de s'engager dans le Var, à la caserne de Puget-Ville, il avait servi de nombreuses années au centre de première intervention (CPI) de Talant, dont il avait été le chef de 2001 à 2004. « Il avait des compétences hors normes et était très respecté de ses hommes. Il a fait le choix de quitter ses fonctions pour exercer une activité encore plus prenante en termes d'intervention ; le feu, c'était sa passion. Il revenait souvent à la caserne nous donner des nouvelles », raconte le sergent Silvestre, actuel chef de centre du CPI de Talant.
Il se rendait dans le Var sur l'ensemble de ses temps de congés et de repos, et y passait en moyenne une semaine par mois. Auparavant déjà, alors qu'il servait comme pompier volontaire en Côte-d'Or, il y avait effectué plusieurs saisons.
La vingtaine de sapeurs-pompiers de Talant qui l'ont si bien connu était, hier, trop frappés encore par la nouvelle pour exprimer leur désarroi. Il s'agit désormais d'entourer la famille de leur ancien chef de centre : l'adjudant François Gillet, marié, était père d'une fille de 20 ans et d'un garçon de 15 ans. La famille était talantaise de longue date. Elle a été prise en charge par les autorités du Var.
Des obsèques officielles
François Gillet et ses deux collègues, le sergent Alain Abad et le pompier Jonathan Vella, sont décédés au retour d'une intervention sur la presqu'île de Saint-Tropez, à Ramatuelle, quand leur camion a chuté dans un profond ravin, au niveau de La-Garde-Freinet.
L'enquête sur les causes de cet accident de la route est toujours en cours, mais il semblerait que les phénomènes de fatigue et de vitesse soient à exclure, car cette équipe n'était arrivée qu'aux premières heures du jour pour prendre la relève sur les lieux du sinistre - un incendie qui a détruit 56 hectares de forêt.
L'autopsie des corps devait être effectuée hier soir, indiquait hier le parquet de Draguignan.
Il est aujourd'hui question d'obsèques officielles, sur place, qui pourraient se dérouler samedi matin, précédées d'une veillée funèbre. La date reteue sera fonction de celle à laquelles les corps des victimes seront remis aux familles.
Une chapelle ardente a d'ores et déjà été dressée dans leur caserne de Puget-Ville. Les photos et les casques des disparus ont été placés sur des chevalets où les personnes qui le souhaitent peuvent venir se recueillir. Des registres ont aussi été ouverts pour recueillir les témoignages de sympathie.
Pour les sapeurs-pompiers de Côte-d'Or, il faut maintenant faire face à la nouvelle rapidement, et cela malgré l'absence d'informations encore fiables. « Nous attendons de connaître le timing, le protocole et l'effectif possible sur place », commente le commandant Moutard (communication opérationnelle au SDIS 21). « Une importante délégation de Côte-d'Or va se rendre sur les lieux, composée des pompiers de Talant, mais aussi de l'état-major du SDIS 21, avec le lieutenant-colonel Pauly, directeur adjoint, et les membres du service de formation », indique-t-il.
Car François Gillet était également, depuis plusieurs années, formateur au SDIS 21, où il avait animé de nombreux stages de formation sur l'appareil respiratoire isolant (ARI) et sur le lot de sauvetage et de protection contre les chutes (LSPCC).
Celui qui avait débuté sa carrière de sapeur-pompier volontaire en 1996 à Talant, venait tout juste de devenir adjudant, dans le Var, le 14 juillet dernier à la caserne de Puget-Ville.
Joséphine BATAILLE

Voir le profil de l'utilisateur

Bartatac

avatar
Total Burgondes !!!
Total Burgondes !!!

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum